Sélection du message

Depuis mon départ à la retraite

  il y a 2 mois Qu'ai je fait de mes journées? Rien ou presque rien , à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me...

1 septembre 2013

Notre nouvelle retraite Méditation Santé et Bonheur

que nous venons de vivre entre le 15 aout et le 23 aout au Hameau Nouveau





Dans la continuation, mais aussi bien différente de notre précédente retraite santé d'octobre 2010   

 Différente d'abord parce que j'y suis allé comme facilitateur, Staff , car les organisateurs avaient quelques jours avant le début lancé un appel à volontaires pour les aider comme staff... et que cela m'avait tenté...

Mon rôle était d'abord d'organiser la Méditation du Travail de la famille des "casseroles souriantes"  ainsi que faciliter les partages du Dharma et pour cela, nous avons eu la chance d'être dans la famille de frère Phap Lu lui même, ces partages qui bien souvent ont pris la forme de questions réponses,  à Phap Lu suite à ses enseignements du matin...


(Frère Phap Lu )

Mais très vite, il m'a été demandé, d'abord de parler de ma pratique d' un des 5 entrainements à la session de présentation du lundi 19 août , et j'ai bien sur choisi le 5eme en m'inspirant beaucoup  des réflexions que j'avais déjà écrites sur ce blog...

Puis pour la cérémonie de transmission des 5 entrainements , de choisir avec Phap Lu, les noms de Dharma des postulants de la famille, et enfin au moment de la présentation formelle, d'être le représentant des postulants, assis tout devant juste devant le Bouddha, et répondre en leur nom au maître de cérémonie..

3 temps très forts pour moi... de cette retraite... mais toute cette semaine en tant que staff essayant d’être constamment présent, pour les un(e)s et les autres de la famille dont beaucoup découvraient pour la première fois le Village... ... fut pour moi très riche ... Un bien joli pas de plus pour moi sur ce merveilleux chemin ...


Différente aussi malgré un programme très semblable...

car plus centrée encore que la première sur le régime alimentaire végétalien, celui proposée par le Docteur ESSENSTYN 
cardiologue américain réputé qui fut constamment la référence citée par Phap Lu. régime basé essentiellement sur des fruits et légumes.

Ainsi, au cours de cette retraite, beaucoup d'idées reçues auront  été remises en cause

 - la nécessité d'un bon petit déjeuner avant de démarrer la journée; Nous ne le prenions que vers 8h 30 et il n'y avait que du lait de soja, 2 fruits, quelques amandes ...et morceaux de carottes crues...
 - Beaucoup de céréales ou de pâtes le soir, en vue de l'effort du lendemain: Nous avions juste une soupe et une salade... Le repas de midi était le plus consistant avec  (70 grammes environ de céréales cuites)
 - même manger des céréales , ou des sucres lents... fait accumuler des graisses dans notre corps
 - Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises huiles , toutes sont néfastes,  même l'huile d'olive, même l'huile de colza...
 -
Phap Lu rappellera que l'agriculture n'existe que depuis 7000 ans dans l'histoire de l'humanité et qu'avant l'Homme depuis 1 million d'années... était un chasseur cueilleur (plutôt un  cueilleur) sachant choisir dans la nature ce qui pouvait le nourrir et le soigner...
Vidéo de l'enseignement du 1er jour 17 août 2013

Comme lors de la précédente retraite Phap Lu a rappelé que la faim est une perception erronée; ce n'est pas un appel à manger.
On a cette sensation c'est quand l'estomac se contracte, pour alimenter en sang le cerveau qui a besoin du sang pour nourrir selon leurs besoins propres chaque organe du corps, afin de l'entretenir ou de le réparer .le cerveau ne contient pas de muscles.
Et c'est quand ils éprouvaient cette sensation de faim que nos ancêtres chasseurs cueilleurs étaient en pleine possession de leurs moyens pour aller se chercher à manger.

La digestion nécessite un gros effort de la part du cœur, il ne peut digérer et alimenter le cerveau qui lui même doit alimenter les différentes parties du corps, pour les entretenir ou les réparer



Si nous mangeons moins, le corps doit aller à la recherche de nourritures et puiser dans ses réserves... (les graisses et les sucres que l'on a stockés)



le Bouddha a donné l'exemple , un seul repas par jour à midi qu'il va mendier le matin avec sa Sangha au cours de longues marches ...  pas de petit déjeuner et pas de repas du soir... 



-Il importe donc insistera t'il au cours du 2eme enseignement du dimanche 18 août, de bien soigner notre mental (esprit) 

-nous avons de mauvaises habitudes comme celle de manger trop

- notre société est une société de surconsommation...nous sommes en train de détruire la nature et nous mêmes... il faut apprendre à moins consommer., moins manger.

et a t'il ajouté...  l'industrie alimentaire cherche à nous rendre dépendant... à nous prendre à leur piège afin de s'enrichir... 

- nous avons aussi gardé nos habitudes de consommer comme quand nous étions en pleine croissance, alors que nous sommes adultes, et on ne peut combattre ces habitudes que par le mental.
On se dit que si on ne mange pas assez on ne peut pas survivre , c'est la peur de ne pas avoir assez , mais c'est une peur illogique. Une peur crée par notre mental, et nos énergies d'habitude ( conditionnement).

si le mental sait que il n'y a pas une condition mais plusieurs, ( une seule condition ne suffit pas pour nous amener à la maladie ou à la mort...) il aidera le corps

si on pas mangé le matin et qu'on marche, le corps fonctionne sur des réserves exceptionnelles et à midi avec un bon repas, ces réserves sont de nouveaux réapprovisionnées, et le lendemain on peut fonctionner sans beaucoup manger
et de jour en jour on a de plus en plus de réserves et on peut demander plus encore au corps...
on s’aperçoit qu'on peut marcher plus de km qu'on croyait pouvoir faire...
les capacités de notre corps sont illimitées comme celles du mental ...

le Bouddha insiste pour que nous ayons confiance en nous, ce que nous avons besoin, nous pouvons le faire mais il faut avoir confiance , et faire preuve de patience
le corps demande des mois et des années... (pour guérir)

-Phap lu nous racontera qu 'il a eu le rhume des foins et de l’asthme , il a commencé par utiliser toutes sortes de médicaments et quand il est arrivé au Village il n'a plus rien utilisé, il s'est occupé de plein de choses qui n'ont rien à voir avec la médecine et au bout d'un certain temps (10 ans?) ça a disparu

 il y a des maladies où nous avons besoin de beaucoup de temps,  mais nous sommes impatients et nous ne croyons pas que nous sommes dans la bonne direction

si nous sommes surs de notre direction est bonne, nous nous dirigeons toujours dans la même direction et nous arriverons

ne demandez pas au corps ce qu'il n'est pas capable de faire, le mental doit aider le corps et ne pas lui demander des choses impossibles

comment imaginez vous votre maladie dans 2 ans dans 5 ans...10 ans...
si on y croit on a confiance, si on se voit guéri, on guérit
si on voit tout en noir, si on y croit plus du tout ...

c'est l' idée que notre maladie c'est permanent
mais l'idée de permanence est fausse
tout est impermanent, il n'y a pas de maladie incurable

nous avons pas assez de recul de temps ,or pour le bouddhisme le temps est une notion d’infini  ,

nous tournons en boucle...c'est le samsara , pour sortir du samsara, il faut s'ouvrir à de nouvelles idées ,  et donc s'occuper du mental, c'est pourquoi cela s'appelle retraite méditation ...

Il n'y a pas de maladie incurable...pour moi c'est un immense message d'espoir ... Merci l'impermanence ! la suite... ici 

5 commentaires:

  1. Merci Michel pour ce merveilleux condensé des 7 jours de retraite que j'ai partagé avec toi et la famille des casseroles souriantes. Tu as été un facilitateur attentif et disponible et ces lignes m'ont permis de réviser l’enseignement de Phap Lu que j'essaie de mettre en pratique. Je reviendrai régulièrement sur ton blog quand je sentirai mon attention se relâcher. Une fleur de lotus.

    RépondreSupprimer
  2. et moi Yves j'ai adoré ton partage, sur la journée de Pleine conscience que vous projetiez, à Notre Dame des Landes, puis le compte rendu que tu nous en a fait

    sinon Lise et moi avons décidé de continuer le régime proposé , (avec il est vrai quelques entorses, pour nous faire plaisir, comme hier soir dans un restaurant mexicain de nos amis...) et pour le moment on s'en porte bien...

    plein de lotus pour toi

    RépondreSupprimer
  3. les vidéos enregistrées par les frères sur you tube https://www.youtube.com/playlist?list=PLq83PafV-fwFq5P41dgmaqA_wWWDc_nuS

    RépondreSupprimer
  4. documentaire qui complète tout à fait les enseignements du frère Phap Lu...
    merci Emmanuelle ... de la famille Chevaux (retraite santé 8 au 15 août 2014 au Hameau du haut)

    "Que ta nourriture soit ta médecine." Hippocrate
    "La médecine du futur ne soignera plus l'humain avec des médicaments mais soignera et préviendra les maladies avec une bonne nutrition." Thomas Edison
    "Celui qui prend des médicaments en négligeant son alimentation gâche le temps de son médecin." Proverbe chinois
    "Un quart de ce que vous mangez vous maintient en vie. Les autres trois quarts maintiennent votre médecin en vie." Proverbe égyptien

    http://youtu.be/3rXaQJ1VOf4

    RépondreSupprimer
  5. video supprimée est ce un hasard?

    Michel Nguyen mais je pense que l'essentiel de cette vidéo est reprise dans cet article http://www.rebelle-sante.com/node/2126

    RépondreSupprimer